Rouvrir l’esprit

Rouvrir notre esprit ressemble au fait de retrouver une vue grandiose au sommet d’une montagne.

C’est se sentir dévasté par l’immensité qui s’offre à nous. C’est rejoindre le ciel en nous. C’est résonner avec notre espace intime.
L’Esprit est vaste, infini, et cela peut être déconcertant. Aussi, il nous faut nous apprivoiser à cette Ouverture comme on s’apprivoise au silence. L’apprivoisement vient d’être d’accord, d’accepter en soi l’ouverture et l’immensité de l’Êtreté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *